Chroniques

|Chronique|Golden Son

Titre : Golden Son

Auteur : Pierce Brown

Edition : Hachette

Nombre de pages : 504 pages


Résumé

« Aujourd’hui, je suis leur glaive.
Mais je ne pardonne pas. Je n’oublie pas. »
Deux ans ont passé. Darrow n’est plus un Rouge risquant chaque jour sa vie dans les mines de Mars. Il est devenu le Faucheur, un Or dont la réputation n’est plus à faire. Rien ne lui résiste.
Pourtant, au fond de lui, Darrow n’a pas oublié. Il n’a pas pardonné. Mais il commet une erreur fatale : il sous-estime son ennemi. En un éclair, Darrow perd tout.
Au pied du mur, Darrow doit élaborer une nouvelle stratégie… Sinon, tous ses efforts, tous ses sacrifices auront été vains. Et Eo sera morte pour rien


Avis

Après mon coup de coeur pour le premier tome de cette trilogie, je peux déjà vous dire que ce deuxième tome est un méga coup de coeur assuré! Et un coup de poing magistral! Je suis sortie de cette lecture complètement sonnée…

On retrouve avec plaisir les personnages de Red Rising qui ont bien grandi : deux ans se sont passés entre les deux tomes. L’intrigue avance grand train et les personnages sont désormais en train de finir leurs études à l’Académie. Tout va pour le mieux pour Darrow qui est proche de la victoire lors de sa dernière épreuve mais, trop confiant, il va commettre une erreur irréparable qui le propulsera lentement mais surement en enfer…

Dès les premières pages, le lecteur est emporté dans l’action. A partir de ce moment, il est impossible de lâcher le livre : il n’y a aucun temps mort et aucun répit n’est donné au lecteur. On ne peut qu’être spectateur de tout ce qu’il se joue dans le livre. Et je peux vous dire qu’on va de trahisons en révélations jusqu’au tour de force final, qui ma laissée sur les fesses.

Darrow n’est plus un Rouge, il est maintenant un Or vivant sous la tutelle d’Augustus au Nero, l’Imperator de Mars. On peut même dire qu’il est parfois un petit peu trop Or, même à son goût. Il est souvent perdu même si sa haine et sa colère envers les Or reste intactes. Il mène ses batailles comme il le peut : il en gagne comme il en perd. C’est un héros qui se remet souvent en question et par là même on peut dire qu’il est très humain.

On remarque aussi qu’il s’est beaucoup rapproché de Mustang depuis qu’il est devenu Primus de la maison Mars et on peut voir un début de romance entre les deux personnages. J’ai trouvé cette romance juste comme il faut. Pas trop omniprésente et elle apporte de la douceur au récit.

J’ai adoré retrouver Sevro qui a bien changé (je ne vous parle pas du délire des licornes, ni de sa collection d’yeux). C’est LE personnage que j’étais impatiente de retrouver et je n’ai vraiment pas été déçue. Il a lui aussi grandi et on découvre des aspects de sa personnalité qu’on ne connaissait pas dans le premier tome. De plus, il s’avère être une personne de grande confiance et surtout la personne sur laquelle Darrow pourra toujours compter.

En ce qui concerne le Chacal on en apprend plus sur ce personnage énigmatique et dérangé du premier tome. On en apprend notamment plus sur sa vie et on se prend à apprécier ce personnage qui ne fait rien pour que ce soit le cas. Il aura un rôle plus important dans ce tome et on découvre son dessein.

Je vais maintenant vous parler brièvement d’un dernier personnage : Ragnar, le petit nouveau dans le groupe de Darrow. C’est un Obsidien qui a décidé de se mettre au service de Darrow. Dans la mesure où sa culture et son mode de vie différent totalement des habitants de Mars, ses réactions provoquent souvent des situations amusantes. Et je ne parle pas du fait que Sevro et lui se voue une petite guerre pour savoir lequel des deux est le plus proche de Darrow. Mais, plus sérieusement, il se révélera être un précieux allié dans bien des situations.

Au niveau de l’intrigue, la barre est mise très haut : encore plus de violence et d’intensité que dans Red Rising. Les morts se succèdent, certaines auxquelles on s’attendait et d’autres beaucoup moins. On en apprend aussi plus sur les Fils d’Arès dont on a un aperçu dans le premier tome. L’intrigue se veut aussi plus politique et on découvre tous les enjeux qui se jouent entre les différentes familles Or influentes. On se rend alors compte que Darrow est pris dans plusieurs complots à la fois qui font un effet de poupées russes et on ne sait pas de quelle manière il va s’en sortir.

En conclusion, ce deuxième tome est une pure merveille! Et encore meilleur et mille fois plus sombre que red Rising, c’est un livre qui ne vous laissera pas indifférent. Pierce Brown réussit un tour de force final qui vous laissera les bras ballants et la boule au ventre quant à ce qu’il se passera dans le troisième et dernier tome de la trilogie.

5/5♥

Advertisements

One thought on “|Chronique|Golden Son

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s